Assurance habitation comparatif que choisir comme offre ?

Comment faire un comparatif pour bien choisir son offre d’assurance habitation ?

L’assurance habitation est une assurance qui consiste à protéger votre habitation et les biens qu’elle contient contre les éventuels risques. En effet, lorsque vous faites face à un sinistre, l’assurance habitation permet de couvrir les dommages à travers un dédommagement. Avec la responsabilité civile qui est présente dans tous les contrats, cette assurance se charge également de l’indemnisation des tiers en cas de préjudices engendrés par votre logement ou ses différents occupants. Découvrez dans cet article comment faire un comparatif pour bien choisir son offre d’assurance habitation.

Connaître les différents types d’assurance habitation

Si vous envisagez de faire un comparatif des offres d’assurance habitation sur le marché, il est important de savoir que trois différents types sont proposés. Chacun d’entre eux couvre les besoins de différentes personnes telles que :

  • Les propriétaires ;
  • Les copropriétaires ;
  • Les locataires.

L’assurance habitation pour les propriétaires

Elle est réservée aux propriétaires et consiste à protéger leurs logements ainsi que les biens qu’il abrite. Ce type d’assurance habitation couvre généralement :

  • Les vols ;
  • Les incendies ;
  • Les dégâts des eaux ;
  • Le vandalisme ;
  • Les accidents naturels et technologiques ;
  • Etc.

L’assurance habitation pour les copropriétaires

Ce type d’assurance concerne les immeubles en copropriété. Ici, vous devez souscrire à 2 différentes garanties. Vous avez la garantie habitation personnelle qui comporte la responsabilité civile et la protection des biens immobiliers puis vous avez la garantie prenant en charge le bâtiment ainsi que ses parties communes.

L’assurance habitation pour les locataires

Elle concerne uniquement les locataires, comme son nom l’indique. Il faut savoir que l’assurance habitation est obligatoire pour les locataires. Elle consiste à prendre en charge les dommages occasionnés au logement et évite au locataire de dépenser de fortes sommes en cas de sinistre. Elle intègre la responsabilité civile et permet le dédommagement de tiers en cas de préjudice.

Comme vous pouvez le constater, la souscription à une assurance habitation et l’obtention de garanties optionnelles dépendent de votre statut. Compte tenu des diverses offres proposées par les nombreux assureurs sur le marché, il est essentiel de faire un comparatif des devis pour trouver la meilleure offre adaptée à votre profil.

Dresser un comparatif assurance habitation

Dresser un comparatif assurance habitation

La réalisation d’un comparatif assurance habitation est une étape importante pour choisir la meilleure offre pour votre habitation. Que vous soyez un propriétaire, un copropriétaire ou un locataire, cette opération vous permettra de confronter les différents éléments que comportent les devis des établissements.

Les franchises

Elles désignent la somme que l’assuré aura à prendre en charge après la survenue d’un sinistre. C’est un point important pour faire une comparaison.

Les garanties

Elles constituent aussi un point important pour la comparaison des offres proposées. Les garanties peuvent être nécessaires pour trouver l’assurance habitation qui vous convient. Certaines peuvent par exemple comporter les garanties contre le vol, les incendies ou le vandalisme.

Les exclusions de garanties

Ce sont des cas spécifiques mentionnés dans le contrat pour lesquels vous ne jouirez pas d’une prise en charge ou d’une indemnisation. Les exclusions viennent limiter la valeur des garanties que vous avez exigées. Il faut savoir que plus votre contrat comporte des exclusions, plus la couverture est incomplète. Vous devez vous assurer d’avoir les garanties qui répondent réellement à vos besoins et que les exclusions ne constituent pas un problème pour votre protection.

Les plafonds d’indemnisation

Il s’agit de la limite de l’indemnisation que peut gérer l’assureur. Il est important que votre offre présente des plafonds d’indemnisation assez élevés. Cela vous permettra d’avoir moins de soucis pour le montant à débourser personnellement en cas de sinistre.

Les délais de carence

Il s’agit de la période de latence entre la date de souscription et la date de l’entrée en vigueur. Une période assez courte vous expose à moins de risque de faire des dépenses à cause d’une entrée en vigueur tardive.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *