Comment devenir livreur Uber Eats : les formalités et les statuts juridiques

Devenir livreur Uber Eats : formalités administratives et statuts juridiques

Pour occuper votre temps libre en France, vous pouvez vous lancer dans une activité indépendante comme la livraison de repas à domicile. À cet effet, plusieurs structures de restauration vous permettent de choisir votre statut juridique que vous habitiez à Paris, à Marseille ou à Nantes pour garder un contrôle sur vos horaires de travail. Si vous voulez franchir le pas et que vous vous demandez comment devenir livreur Uber Eats, voici un guide qui devrait vous mettre sur la bonne voie.

Les formalités administratives pour devenir livreur Uber Eats

L’avantage lorsque vous voulez devenir coursier Uber, c’est que vous pouvez remplir toutes vos démarches administratives assez rapidement. Le métier de livreur indépendant étant une activité commerciale, vous aurez besoin de vous enregistrer au Registre des Commerces et des Sociétés (RCS). Cela, que vous optiez pour un vélo ou un scooter. Si vous préférez ce dernier choix, vous pouvez trouver sur iCoolWheel, des scooters électriques spécialement conçus pour la livraison. Toutefois, si votre choix se tourne vers une voiture, vous devrez passer par le Registre National des Transporteurs. Quelle que soit la démarche choisie, il vous faudra :

  • un justificatif de votre casier judiciaire ;
  • une attestation de formation ;
  • et une autre sur votre capacité financière.

Suivre une formation

Comme toutes les formations professionnelles, celle-ci vous permettra de prouver votre capacité à transporter des marchandises. Vous n’avez pas besoin de compétences particulières tant que vous maîtrisez la conduite de votre engin ou de votre véhicule. Même si elles ne sont pas obligatoires, quelques connaissances basiques en logistique peuvent se révéler être un plus.

Prouver votre capacité financière

Pour vous enregistrer, vous aurez également besoin de bloquer une certaine somme d’argent sur un compte bancaire dédié pendant un certain temps. Le montant demandé varie en fonction du véhicule que vous utiliserez pour votre activité. Plus celui-ci est lourd, plus la caution exigée sera élevée.

Les statuts juridiques envisageables pour être coursier Uber Eats

Les livreurs chez Uber Eats disposent d’un contrat de prestation. Pour exercer ce métier, il faudra alors penser à choisir un statut juridique adapté à vos besoins. Deux possibilités s’offrent à vous.

Devenir livreur Uber Eats sous le statut de micro entrepreneur

La plupart des livreurs de l’ex-fabricant de VTC optent pour le statut d’auto entrepreneur. De la création à la fermeture en passant par la gestion, la structure de micro entreprise vous permet d’effectuer toutes vos démarches sur Internet. Vous pourrez ainsi y déclarer vos revenus et payer vos impôts. Ce statut vous permet également de bénéficier d’une exonération sur vos cotisations sociales pendant les trois premières années grâce à l’Aide à la Création ou à la Reprise d’une Entreprise (ACRE). En ce qui concerne la fiscalité, vous pouvez également profiter d’une exemption grâce à la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) si votre chiffre d’affaires annuel reste inférieur à 4000 €.

Créer une société pour la livraison de repas

Vous pouvez également penser plus grand pour votre activité et enregistrer une société sous une SASU ou une EURL si vous comptez lancer un recrutement pour des livreurs. Les démarches pour la création et l’administration sont plus complexes, mais elles permettent de profiter d’une meilleure couverture sociale. En outre, ce choix de structure est le meilleur si vous vous demandez comment devenir livreur Uber Eats tout en pensant à diversifier vos services par la suite.

Une fois les formalités administratives effectuées et le statut juridique choisi, il suffira de faire votre inscription sur le site d’Uber Eats et de télécharger l’application du restaurateur pour accepter votre première course.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *