Formation technicien cycle : où et comment la suivre ?

Quelle formation suivre pour devenir technicien cycle ?

Le besoin de réparateur cycles s’est accru ses dernières années. Il ne suffit pas d’être un bricoleur avisé pour prétendre être un mécanicien cycle. Le secteur de l’entretien et de la réparation de vélo est uniquement le rayon d’un technicien cycle. C’est un métier réglementé par des formations professionnelles donnant droit à une certification. Nous éclairons ici tous les points d’ombre sur la formation de technicien cycle.

Comment devenir un technicien cycle ?

Pour devenir un technicien cycle, il faut d’abord aimer non seulement le vélo, mais également le bricolage. C’est après cela qu’il est recommandé de suivre une formation dans le domaine. Il existe plusieurs formations pour devenir mécanicien cycle. Certaines nécessitent l’obtention du Bac, mais d’autres, le CAP ou le BEP.

Pour devenir réparateur ou réparatrice, il est important de s’orienter vers une formation permettant d’obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle technicien cycle(CQP). La plupart des techniciens que vous trouverez en ligne sur les sites spécialisés de réparation comme https://activescoot.com/ sont titulaires d’un CQP. Ce certificat est reconnu par l’État. La formation dure environ 3 à 7 semaines et se termine par un examen de 7h. Les élèves seront soumis à des épreuves théoriques et pratiques. La formation est accessible aux apprenants de niveau 3ème.  Les apprenants passeront trois des sept mois de formation en entreprise.

En dehors du CQP technicien cycle, il existe d’autres formations sanctionnées par d’autres CQP. Toutefois, ces formations peuvent s’avérer coûteuses. Mais, pour vous faciliter la tâche, il est possible d’opter pour un crédit-impôt destiné à la formation. On peut devenir technicien cycle en optant pour une formation qui permet l’obtention du :

  • CQP Pisteur VTT ;
  • CQP éducateur mobilité à vélo.

Le métier de technicien cycle est en pleine évolution. Il existe des formations permettant de se mettre au pas des nouveautés et d’avoir une bonne base dans l’univers du vélo en général et particulièrement des VAE.

Formation courte

Ces formations coûtent environ 300 à 800€, selon l’organisme. L’apprentissage prend moins d’une semaine. Toutefois, après formation, il est aussi possible d’opter pour les formations de mise à niveau assurées par le CNPC ou par l’INCM.

Formation longue

Les formations longues sont également sanctionnées par des certificats professionnels. La formation, qu’elle soit en alternance ou en continu, peut prendre 1 à 2 ans. Les diplômes qu’on peut avoir après une longue formation sont :

  • BPJEPS Activités du Cyclisme ;
  • DEJEPS VTT…

Qui peut devenir un technicien cycle ?

Tout le monde peut se faire former pour devenir technicien cycle. Néanmoins, il est primordial d’avoir au préalable de la passion pour les vélos et pour le bricolage. Il est également nécessaire d’avoir le Bac pour pouvoir accéder à certaines formations de technicien cycle. L’accès à d’autres formations nécessite le CAP ou BEP.

Quels sont les écoles et les instituts agréés en France et à Paris ?

Avec les annonces de recrutement de plus en plus récurrentes dans le domaine, en France, plusieurs organismes proposent désormais des formations de maintenance vélo. L’école CNPC sport business campus est une référence. Elle dispense plusieurs formations cycles dont la formation CQP vendeur technicien cycle les campus de l’école de Pau, Grenoble, Paris et de Nantes.

L’école Supérieure des métiers de vélo (Sup de vélo) à Toulouse dispense également de nombreuses formations de mécanique cycle. L’Institut National du Cycle et du Motocycle est également spécialisé dans la formation pour les métiers de technicien réparateur cycle. En outre, l’Académie du Sport à Marseille, l’AFPA et l’IFV de Voiron à Grenoble sont aussi dispensent aussi une formation au métier de technicien cycle.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *