Devenir ambulancier ou ambulancière

Quelles conditions pour devenir ambulancier / ambulancière ?

Un malade ou un blessé a besoin d’un minimum de confort et d’assistance lors d’un transfert vers l’hôpital. L’ambulancier ou l’ambulancière représente l’agent de santé qui s’occupe de ce sensible travail. Il est indispensable de savoir conduire l’ambulance si l’on prétend exercer ce métier. Il reste à savoir les conditions pour devenir ambulancier/ambulancière : les voici !

Présentation du métier

Le métier d’ambulancier est l’un des métiers qui ne connaissent pas de crise. Ce métier est exercé dans le public et dans le privé. L’exercice de ce travail nécessite l’obtention du permis de conduire. Pour bien vous y préparer, vous pouvez réviser le code en ligne pour plus flexibilité. 

Rôle de l’ambulancier

L’ambulancier est un auxiliaire sanitaire qui assure le transport d’un patient via un véhicule spécialement conçu pour cette tâche. En effet, il aide le malade ou le blessé à se déplacer jusqu’à l’ambulance avec un brancard. Il surveille son état durant le déplacement par le biais des appareils d’assistance médicale. Il se doit de garder strictement les documents hospitaliers et de transmettre à l’établissement de santé les détails concernant l’état du patient.

Qui trouver dans une ambulance ?

Dans une ambulance, il faut nécessairement deux agents présents. Il s’agit de l’auxiliaire ambulancier et du conducteur ambulancier. Ce dernier, en dehors du diplôme d’État d’ambulancier qu’il doit avoir, doit aussi posséder les permis C ou D.

Il a l’obligation de maîtriser les parcours à suivre et de conduire le patient en toute sécurité avec une certaine rapidité.

Comment devenir ambulancier/ambulancière ?

Comment devenir ambulancier/ambulancière ?

Si vous êtes en bon état physique et psychologique et si vous aspirez au métier d’ambulancier, il ne vous reste qu’à passer des étapes. Quatre sont primordiales pour y arriver.

Avoir les prérequis

Pour vous faire former au métier d’ambulancier, il vous faut votre attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’ambulance. Cela suppose de passer et de réussir l’examen de conduite. Une attestation, en cours de validité, de formation aux gestes d’urgence de niveau 1 vous servira de pièce recommandée pour votre formation.

Les examens d’admissibilité

Si vous avez le niveau d’instruction minimal demandé par ce poste, vous avez la possibilité de passer les épreuves écrites. Un test écrit en français et en Arithmétique, suivi de stage d’initiation, fait l’objet de vos examens.

Le diplôme d’État

Deux niveaux de formation sont obligatoires pour vous : le DEA ambulancier qui vous confère le pouvoir de prendre le volant de l’ambulance et de devenir auxiliaire ambulancier. Vous ne ferez que deux à quatre mois de formation afin de décrocher les diplômes.

Candidater dans le public ou privé

Les diplômes étant décrochés, vous n’aurez qu’à postuler dans les structures sanitaires publiques comme privées. Vous pouvez postuler en ligne du moment qu’il y a des sites destinés à cela. Il est toujours nécessaire de vous préparer pour d’éventuels tests.

Le test de conduite est une obligation. L’apprentissage du code en ligne vous aidera pour ce test.

Conditions fondamentales

Le diplôme d’État d’ambulancier (DEA) est le plus grand atout que vous avez le devoir de posséder. Si vous souhaitez vous mettre au rang des ambulanciers, il faut à votre actif, outre l’attestation préfectorale, d’autres éléments.

Le permis de conduire (de plus de trois ans)

Celui de la catégorie C vous est plus conseillé si vous passez un test de métier d’ambulancier. La formation et la préparation se font à partir des 40 questions d’examen du Code de la route. Vous avez le choix de vous inscrire dans une auto-école ou d’être un candidat libre. Il vous suffira de savoir réellement conduire le véhicule et de maîtriser le Code de la route.

Les certificats médicaux

Savoir uniquement conduire n’assure pas votre sélection au poste d’ambulancier / d’ambulancière. Un certificat médical de non contre-indication au métier d’ambulancier fait par un médecin agréé est indispensable. De plus, il vous faudra un certificat médical de vaccination.

Pour devenir ambulancier / ambulancière, avoir le permis de conduire et le diplôme DEA est obligatoire.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Check Also

Allianz recrutement : ce qu’il faut savoir

Comment se faire recruter par Allianz ?

Avec 130 ans d’expérience, Allianz est un groupe très connu dans le monde entier et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *